Prospectivite

21 fév, 2010

This war is silent

Posté par: Guewen Dans : Divers

Terrain propice aux débats autant qu’aux ébats (celle ci était facile, je te l’accorde), la couette reste un territoire que l’on partage plus ou moins aisément suivant la circonstance.
Sous ces airs chaleureux, elle devient rapidement pour le couple un objet de convoitise, une conquête nécessitant parfois l’élaboration de stratégies froidement manigancées. Petit guide de survie en ce lieu prétendument non hostile.

Le choix du terrain :
On ne le dira jamais assez, mais il ne faut jamais, ô grand jamais, négliger la phase de reconnaissance. L’avantage du terrain, on vous en parlera dans tout bon film de guerre ou dans tout bon livre de Max Gallo sur sieur Napoléon.
Soyons clairs : vous ne voulez pas être collé(e) au mur, ni être trop près de ce bruyant réveil et encore moins trop loin du chauffage.
Cette phase de repérage est essentielle à la réussite des opérations suivantes.

Vos objectifs :
Soyez méthodiques et implacables, identifiez les symboles du pouvoir et focalisez votre attention dessus.
On aurait en effet tord de se concentrer sur la seule couette, qui bien que non négligeable, n’est pas une condition de victoire suffisante.
L’interrupteur de la lampe de chevet est le sceptre donnant le tempo, sa maitrise vous octroie le pouvoir de décider du début et de la fin de la partie.
Il y a toujours un bon et un mauvais coussin, que cela soit dit. Si vous êtes l’invité, vous devez savoir que le bon coussin, c’est celui de l’autre. Si vous êtes l’hôte, abusez l’ennemi en lui vantant votre sens du sacrifice et votre générosité tout en lui tendant ce coussin beaucoup trop dur/mou/petit pour votre petit cou mais tout à fait adapté à sa morphologie.

De l’art du timing :
Une couette, c’est un truc potentiellement chaud recouvrant un matelas certainement froid. Vous auriez donc tord de penser que le premier arrivé sera le premier servi.
Sachez trouver l’échappatoire béni au moment du coucher (brossage de dent, douche, dernière clope, pause pipi) et prétextez une envie de câlins pour vous établir sur la partie chauffée par votre conjoint et le faire glisser discrètement vers l’espace vide (et donc froid) qui vous était initialement destiné.
Oui, c’est vil et mesquin, mais j’avais prévenu.

Osez l’embuscade :
Il peut arriver que malgré votre bonne volonté vous vous retrouviez en position de faiblesse lorsqu’il s’agit de laisser le marchand de sable faire son office. Rassurez vous, rien n’est perdu, avec un peu de fourberie, vous devriez réussir à récupérer votre havre de sommeil.
Amis au sommeil léger, profitez d’une sortie fortuite du lit de votre compagnon pour reprendre discrètement la place bénie, l’important étant qu’à son retour vous ayez l’air tout a fait endormi(e), s’il ou elle a un cœur, vous ne serez pas incommodé(e).
Le truc en plus : faites lui boire force eau avant le coucher, c’est important de boire de l’eau vous savez.

Enfin, je sais, certain(e)s regretteront le romantisme d’une nuit agréable blottie dans les bras de l’être cher, les vertus d’une vie simple faite d’amour et d’eau fraiche blablabla… Ceux ou celles ci crieront au scandale et me pointeront du doigt, mais encore une fois, que celui ou celle qui par excès de galanterie n’a jamais attrapé un rhume me jette la première (petite) pierre (aïe).

PS : ce titre est une incitation à découvrir Ghinzu, le meilleur groupe de rock belge du monde.

Voir aussi :


9 Commentaires pour "This war is silent"

1 | Jul's

février 21st, 2010 à 21 h 58 min

Avatar

il y a aussi parfois trop de coussins. transformer son lit en forteresse de sac de sable n’est pas une solution adéquate pour la paix des ménages.
Tu es fourbe, j’aime ça.

2 | J.

février 21st, 2010 à 23 h 52 min

Avatar

Reste pour les femmes (dieu merci) la riposte imparable des pieds glacés.
Agir sur les réflexes, c’est l’ultime clef.

Sur ce, dormez!

3 | Rincevents

février 22nd, 2010 à 11 h 16 min

Avatar

Autre technique, se coucher plus tard laissant à l’autre le soin de chauffer le lit avant de le gentillement (cela va de sois) poussé votre compagne sur le coté froid du lit.

4 | C0rt0

février 23rd, 2010 à 20 h 03 min

Avatar

Ah non je ne suis pas d’accord, c’est K’s choice le meilleur groupe belge du monde!

5 | Guewen

février 24th, 2010 à 15 h 57 min

Avatar

@J. : Bien vu pour la riposte, je n’avais pas ce point de vue, tant il est vrai que mon rôle se cantonne souvent à celui de bouillote géante.

@C0rt0 : Ok pour K’s Choice, mais dans les 90′s.
On pourrait ajouter dEUs ou Holywooh Porn Stars aussi, mais pour moi, en album et en Live, je dis Ghinzu.
Après on peut en discuter hein, ça pourrait tourner en concours de mauvaise foi, et à ce jeu là, j’ai toutes mes chances :)

6 | stef

février 24th, 2010 à 20 h 52 min

Avatar

Ghinzu, meilleur groupe de rock belge du monde ? Tout à fait d’accord, enfin, c’est peut être pas le meilleur mais il est dans le haut de la liste. En tt cas, j’adore que ce soit blow ou mirror mirror. En plus, John Stargasm, le leader est énorme sur scène !!

Oui, je sais pas grand chose avoir avec la couette mais j’suis plus une fan de musique qu’une spécialiste de « picage « de place sous la couette.

7 | anne-so

mars 2nd, 2010 à 19 h 59 min

Avatar

oué sinon y’a un truc pas mal qui existe: le chauffage!
t’allume ton chauffage avt de te coucher, tu ouvre le lit et enleve la couette et pof, 10 min apres ton lit est chaud
ca marche surtout quand le lit est près du radiateur…. mais y’a aussi des radiateurs portables bien pratiques!

Sinon tu fais comme Florence Foresti qd tu vas te coucher: tu mets une combi de ski ! (ca fait durer le strip tease qd tu dors accompagné lol)

8 | Sellerbzh

août 3rd, 2010 à 16 h 32 min

Avatar

Pour avoir vu Ghinzu l’année dernière dans un festival, oui je confirme c’est vraiment un grand groupe… Sa déchire un max :)
[NDLR : Lien et nom modifiés, point de backlink maquillé par ici :) ]

9 | Aurore

décembre 2nd, 2010 à 14 h 46 min

Avatar

Bonjour Bonjour,

Pour ma part, bien féminine que je suis dans ma manière d’agir (entendez ici, ce que vous souhaitez) :

j’emmêle mes jambes avec celles de l’autre, et je remonte doucement mais … surement!
vous me direz : c’est pour son bien?
Non! C’est pour MON bien, bah oui trop de chaleur d’un coup, je n’en profiterais pas aussi longtemps …

(Seul bémol : c’est tellement bien, que je le fais, maintenant, même avec les amis, cousins, inconnus, … qui dorment avec moi!)

Et sinon, comme tu le dis : tu grimpe sur l’autre pour te réchauffer, ensuite j’enchaine sur une partie de jambes en l’air et hop hop, le joli garçon s’endort (symptomatique du garçon qui vient de faire des folies de son corps apparemment!), et à ce moment là, je lui pique la place!

Et pour les filles, se coucher tard c’est plus facile sinon : je me nettoie le visage, ainsi que la crème de nuit, le trucmachin qui fait des merveilles à appliquer etc … Bref, entretemps, l’autre est endormi! (je ne fais ce rituel, évidemment que lorsque l’on est en hiver, car en été, je préfére le lit bien frais!)

Et sinon : chouette ton blog (c’est grâce au lien de Pénélope que je l’ai découvert ;)

Bonne continuation

Laisser un commentaire

Prospectivite ?

Parce que je suis un grand bavard tout seul dans ma tête, et qu'à la fin, j'en ai assez de me demander pourquoi.